APAC – Association des Personnes Âgées de la Charité (CHU Caen Normandie)

CAEN

Logement et santé

Anima’Sourire : action de médiation animale en résidence pour personnes âgées. Constats Pour une personne âgée, entrer en institution est un grand bouleversement : déracinement, perte des repères familiers, sentiment d’abandon, difficultés d’adaptation à son nouveau cadre de vie, difficultés d’accepter la perte d’autonomie… Actions Linda Le Mintier, infirmière formée en médiation animale, propose aux résidents de La Charité des séances à visée thérapeutique avec ses animaux spécialement éduqués dans ce but (chien, chat, lapins, cochons d’Inde et chinchillas). Objectifs Elle travaille sur prescription médicale avec comme objectifs : • Aide à l’adaptation pour les nouveaux arrivants, • Maintien voire amélioration de l’autonomie (communication, mobilité, praxie) • Travail de la mémoire, grâce à des émotions ou des sensations oubliées, • Stimulation sensorielle, cognitive, sensorimotrice et psycho-affective, • Apaisement des angoisses, • Réduction des effets de la solitude et de la dépendance physique… Evaluation Linda trace les séances sur le dossier-patient et évalue régulièrement l’atteinte des objectifs fixés pour chaque résident participant. Recherche Linda prépare également un projet d’étude paramédicale pour prouver scientifiquement l’impact de la médiation animale.
L'APAC accompagne différents projets de la Résidence pour Personnes Âgées La Charité et les bénévoles collaborent avec les équipes soignantes et d’animation pour améliorer la qualité de vie des 260 résidents (sorties, boutique, kermesse, marché de Noël...) L’un des projets soutenus par l’APAC est l’action Anima’Sourire, mise en place par Linda Le Mintier, infirmière formée en médiation animale qui intervient depuis janvier 2018 avec ses animaux spécialement éduqués (chien, chat, lapins, cochons d’Inde, chinchillas). Le soutien de l’APAC consiste à rembourser sur justificatifs les frais engagés pour les animaux (alimentation, suivi vétérinaire et soins spécifiques, matériel nécessaire à leur confort et à leur sécurité, matériel de séance, éducation canine, frais de garde des animaux lors de ses congés), et pour participer à des formations spécifiques à la médiation animale non pris en charge par l’institution. 4 jours par semaine, Linda et son équipe animalière aident les résidents à : • Faire travailler leur mémoire • Stimuler l’activité physique et les liens sociaux • Réduire le stress • Réduire les effets de la solitude et de la dépendance physique • Maintenir leur autonomie • Apaiser leurs angoisses… Elle travaille sur prescription médicale, selon les problèmes repérés par les soignants et évalue l’atteinte des objectifs. L’action Anima’Sourire est aussi un projet de recherche paramédicale visant à prouver scientifiquement l’impact de la médiation animale sur les capacités de communication des personnes âgées atteintes de maladies neurodégénératives. Cette étude vérifiera également l’impact de la médiation animale sur le maintien du lien avec la famille, la satisfaction au travail des équipes soignantes et le bien-être des animaux médiateurs en séance.